Matières dangereuses: manipulation et prévention d’incidents

Publié par Sebastian Gomez, CPI on 27 janvier, 2021
( Dernière mise à jour le 31 July, 2021)
Sebastian Gomez, CPI

Des bonbonnes de gaz comprimé à la peinture liquide, les entrepôts partout en Amérique du Nord abritent toutes sortes des matières dangereuses. Conséquemment, c’est dans ces établissements que les accidents reliés aux matières dangereuses se produisent le plus souvent. En fait, selon la Agency for Toxic Substances and Disease Registry (ATSDR) des États-Unis, ce serait près de 75 % des accidents qui s’y produisent; 36 % seraient dus à l’entreposage de produits chimiques incompatibles, et 22 % à l’utilisation d’équipement inadéquat. Ces accidents comportent donc de nombreux dangers pour les travailleurs, dont deux types en particulier qui peuvent engendrer des effets à court ou à long terme: les réactions physiques de ces matières et les dangers relatifs à la santé (figure 1). Des procédures de prévention, comme l’affichage d’étiquettes, l’entreposage efficace et l’inspection de la marchandise, et des mesures de sécurité supplémentaires peuvent minimiser ces risques. Dans cet article, nous aborderons les différentes pratiques qui vous aideront à protéger vos travailleurs, ainsi que les mesures préventives à mettre en œuvre dans votre établissement afin d’améliorer la sécurité des lieux de travail.

RÉACTIONS PHYSIQUES
Matières avec des propriétés réactives telles que:
SANTÉ
Certaines classes de risques pour la santé sont:
Inflammabilité

Corrosion

Réaction lors de contact avec d'autres matières
Toxicité aiguë

Irritation cutanée

Détresse respiratoire

Lésion oculaire

Effets cancérogènes à long terme
Figure 1: différents types de risques

Pourquoi l'identification des matières dangereuses s'avère-t-elle importante?

Les étiquettes d’identification apposées sur les contenants permettent de reconnaître facilement les types de risques auxquels vous pourriez être exposés. Une utilisation adéquate de ces étiquettes aide non seulement à identifier les différentes substances nocives qui entrent dans votre entrepôt, mais aussi à les séparer et les organiser à l’intérieur de celui-ci. Le tableau ci-dessous illustre les principaux pictogrammes utilisés en Amérique du Nord:

CATÉGORIE ÉTATS-UNIS CANADA
Matières explosives
Gaz sous pression
Liquides inflammables et combustibles
Matières solides inflammables
Matières comburantes et peroxydes organiques
Substances toxiques et infectieuses
Matières radioactives
Matières corrosives
Marchandises dangereuses diverses
Matières infectieuses nocives pour l'organisme
Danger pour la santé
Environnement (peut être nocif pour le milieu aquatique) 
Point d'exclamation (peut avoir des effets moins graves sur la santé ou endommager la couche d'ozone)

Malgré leur grande ressemblance, la différence notable entre les pictogrammes des deux pays réside dans le code de couleurs du côté américain. Comme vous pouvez le constater dans le tableau, ce code aide à distinguer les types de risques associés à certaines matières. Illustré à la figure 2, le « losange de risques » de l’Association nationale de protection contre les incendies (NFPA 704) transmet aux équipes d’urgence des renseignements importants relatifs à la santé.

losange de risques
Figure 2: losange de risques (Uline)

Ces étiquettes facilitent la séparation des matières dangereuses, puisque garder une certaine distance entre celles incompatibles est primordial. Par exemple:

  • Les matières acides et basiques
  • Les matières inflammables et les agents oxydants
  • Les substances réactives en présence de l'eau et les solutions aqueuses

Rack Damage Assessment Poster


Précautions particulières à prendre lors de l’entreposage de matières dangereuses

Avoir un entrepôt organisé avec des produits correctement identifiés et des zones bien divisées simplifie le travail d’entreposage de ces substances. De plus, les procédures essentielles suivantes peuvent aider à améliorer le caractère sécuritaire de votre lieu de travail:

  • Organiser votre aire de réception avec les renseignements et les documents pour chaque produit afin de bien identifier la marchandise réceptionnée.
  • Obtenir la fiche de données de sécurité (FDS) de chaque produit que vous recevez. Cette fiche doit comprendre:
    • Les renseignements sur le produit
    • Les composants dangereux
    • Les caractéristiques physiques
    • Les données sur les risques d’incendie et d’explosion
    • Les données sur la réactivité
    • Les propriétés toxicologiques
    • Les mesures de prévention
    • Les mesures pour l’administration des premiers soins
    • Les renseignements sur la préparation
  • Vérifier l’état de la marchandise lors de sa réception (trou, fuite ou tout autre dommage qui pourrait augmenter les risques de déversement).
  • Garder les aires d’entreposage bien aérées et ranger les substances loin de sources de chaleur ou de la lumière solaire directe.
  • Utiliser des structures résistantes aux agents chimiques à l’intérieur de l’établissement.
  • Entreposer la marchandise dans des conteneurs, des armoires et des unités de réfrigération approuvés pour une utilisation avec des produits chimiques.
  • Organiser la marchandise selon la compatibilité chimique et non selon l’ordre alphabétique.
  • S’assurer que la ventilation (les systèmes d’admission et d’échappement) respecte les normes 62.1 et 62.2 relatives aux matières dangereuses de l’ASHRAE.
  • Vérifier que le système d’extincteurs automatiques, qu’il soit à eau ou à mousse, est conforme aux chapitres 16 et 17 de la norme de la NFPA en ce qui concerne les matières dangereuses.
  • S’assurer de posséder les versions les plus récentes des dessins de configuration et de charge des palettiers (LARC en anglais). Pour en apprendre davantage sur l’importance de ces dessins, consultez cet article. Inspecter régulièrement les palettiers afin de déceler des dommages potentiels, des problèmes de non-conformité au code de conception ou des irrégularités dans les LARC (les dessins originaux approuvés par un ingénieur).

armoires d'entreposages de produits chimiques
Figure 3: armoires d'entreposages de produits chimiques (Barrier Holden, 2014)
aire de réception
Figure 4: aire de réception de la marchandise (Health and Safety Executive, 2009)

Manutention et entreposage de substances dangereuses sur des palettes

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte lors de la manutention de matières dangereuses sur des palettes, et leur stockage subséquent dans les palettiers. Certaines palettes fabriquées à partir de bois traité sont très toxiques et ne sont pas adéquates pour ce type d’entreposage. Afin de vous assurer que vous utilisez une palette conforme et traitée de façon sécuritaire, trouvez sa marque d’identification. Pour davantage de renseignements au sujet des différents types de palettes offertes sur le marché, consultez cet article

exemple d'une marque d'identification
Figure 5: exemple d'une marque d'identification (Lovely Greens, 2013)
codes des différents types de traitement effectués sur les palettes
Figure 6: codes des différents types de traitement effectués sur les palettes (Eric Brennan, 2014)

Bien que le choix du type de palette s’avère une étape essentielle de l’entreposage des matières dangereuses, l’assemblage des paletées l’est tout autant. Deux configurations de base permettent un assemblage conforme et sécuritaire:

  • L'empilement en rangées croisées
  • Le cerclage

Empilement en rangées croisées

Une méthode convenable d’empilement peut améliorer considérablement la stabilité de la paletée. Des couches intermédiaires de papier stratifié ou de carton ondulé, par exemple, forment une couche reliée aux barils. Avec cette disposition, les boîtes de la rangée du dessus doivent souvent être maintenues ensemble. De plus, si les objets individuels sont très légers (p. ex. des boîtes), les rangées devraient être emballées sous pellicule rétrécissable.

empilement en rangées croisées
Figure 7: empilement en rangées croisées de boîtes et de conteneurs cylindriques (Berufgenossenschaft Rohstoffe und chmische Industrie, 2013)

Cerclage

La marchandise sur les palettes peut être stabilisée à l’aide de cerclage horizontal ou vertical fait à partir de feuillards en textile, en plastique ou de sangles métalliques. Portez une attention particulière au serrage des feuillards lorsque vous travaillez avec des boîtes de carton ondulé, des emballages fragiles ou coniques afin de ne pas les endommager. Pour prévenir ce problème, utiliser des protège-bords afin de répartir la force de serrage.

cerclage de boîtes et de conteneurs cylindriques
Figure 8: cerclage de boîtes et de conteneurs cylindriques (Berufgenossenschaft Rohstoffe und chmische Industrie, 2013)
cerclage et d'empilement en rangées croisées
Figure 9: exemples de cerclage et d’empilement en rangées croisées (Health and Safety Executive, 2009)

Mesures de prévention et d’intervention en cas de déversement de produits dangereux

Comme l’explique le Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIDMUT), il est toujours possible qu’un déversement ou une fuite se produise lorsque des produits chimiques sont utilisés dans un lieu de travail. La clé du succès en matière d’intervention réside dans l’élaboration d’un plan efficace de nettoyage; des outils et de l’équipement adéquats contribuent à empêcher que ces déversements nuisent à la santé et à la vie des travailleurs.
Les démarches suivantes peuvent vous aider à mieux vous préparer dans l’éventualité d’un déversement:

  1. Fournir à vos employés des habits adéquats. L’équipement de protection personnelle (EPP) s’avère essentiel à la sécurité de vos employés lorsqu’ils manipulent des substances nocives. Au minimum, les travailleurs devraient avoir des gants, des bottes et une protection pour les yeux. La plupart des entrepôts exigent rarement l’utilisation d’une combinaison de protection contre les matières dangereuses (de type HAZMAT), mais des vêtements adéquats, et une visière de protection lors de la manipulation de substances corrosives, sont fortement recommandés.
  2. Apposer des affiches et des indications visuelles. Garder à portée de main un lot d’aides visuelles telles que de la signalisation et des bandes de sécurité pour le plancher, des rubans de contour d’outils et des repères pour le marquage des allées.
  3. Installer des palettes anti-déversements. L’installation de palettes anti-déversement sous les contenants de stockage pour le liquide aide à prévenir les fuites et les déversements. La taille du contenant dicte la taille de la palette; des bidons de 55 gallons ou plus doivent avoir une palette avec couverture complète afin qu’elle soit en mesure de recueillir du liquide de tous les côtés possibles. La palette utilisée doit être conçue pour recueillir au moins 35 % du contenu du baril.
palettes anti-déversement
Figure 10: palettes anti-déversement (ENPAC Spill Pallets)

Outre ces mesures préventives, de bonnes pratiques devraient être respectées lors de déversements, notamment; ne pas toucher la substance déversée, la circonscrire à l’aide d’une matière absorbante, déterminer la nature de l’incident, et finalement mettre au point des mesures de prévention afin d’éviter une situation similaire. Vous trouverez des listes exhaustives de méthodes d’intervention lors d’un déversement sur le site du gouvernement du Canada ici et sur celui du ministère du travail des États-Unis ici.

Voies de circulation: favoriser un transport sécuritaire

Bien qu’aucune recommandation officielle n’existe en Amérique du Nord en lien avec les voies de circulation dans les entrepôts, l’aménagement d’espace suffisant pour permettre aux travailleurs de manipuler les palettes à l’aide de chariots élévateurs peut réduire les conséquences des dommages accidentels. C’est précisément ce type de dommage qui peut engendrer d’éventuels déversements ou fuites. Au Royaume-Uni, la Health and Safety Executive (HSE) a établi des dimensions précises pour ces voies de circulation : celle des travailleurs doit être d’une largeur d’au moins 2,5 pi (0,75 m); et celle des chariots élévateurs doit comprendre la largeur du véhicule, et y ajouter 1,64 pi (0,5 m) au moins de chaque côté.

voies de circulation
Figure 11: voies de circulation pour les chariots élévateurs et pour les travailleurs (Berufgenossenschaft Rohstoffe und chmische Industrie, 2013)

À retenir sur la sécurité des matières dangereuses

Chaque mesure présentée dans cet article a un rôle essentiel, non seulement pour la protection des matières stockées, mais aussi pour celle de la santé des travailleurs. Vous devez tenir compte de ces mesures lorsque vous gérez l’entreposage de matières dangereuses, et toujours prendre les précautions nécessaires suivantes: 

  • Bien lire l’information de la FDS lorsque vous recevez la marchandise.
  • Organiser et entreposer convenablement les matières.
  • Inspecter régulièrement votre marchandise dangereuse pour des dommages ou des problèmes visibles.
  • Fournir à vos travailleurs de l’EPP adéquat et offrir des formations relatives à la manutention de ces substances dans l’éventualité d’un déversement.

Pour plus de renseignements sur ce sujet, consultez les versions les plus récentes des codes et normes:

Malgré tout, la mise en œuvre de bonnes mesures de sécurité est primordiale pour empêcher les dommages à la marchandise dangereuse. Le respect des codes de conception établis en Amérique du Nord, et la réalisation d’inspections régulières réduisent considérablement les risques d’effondrement des palettiers. En trouvant un spécialiste fiable et expérimenté en sécurité des palettiers capable de vous guider pour trouver des solutions efficaces et adaptées, vous serez non seulement en mesure d’entreposer adéquatement votre marchandise, mais aussi d’améliorer le caractère sécuritaire de votre entrepôt.


Note: Certains liens dans cet article sont disponibles en anglais seulement. 

Références: 

Aldrich, S. (2011, Février 8). Fiche de données de sécurité pour le chromium acetate hydroxide. Récupéré sur sigmaaldrich.com: https://www.sigmaaldrich.com/catalog/product/aldrich/318108?lang=fr&region=CA

Barrier Holden. (2014, Septembre 11). Safety Storage Center. Récupéré sur safetystoragecenter.co.uk: https://www.safetystoragecentre.co.uk/articles/dont-get-fingers-burned-use-store-chemicals-safely/

Berufgenossenschaft Rohstoffe und chmische Industrie. (2013, Novembre). Storage of Hazardous Substances. Récupéré sur ASECOS: https://www.asecos.com/dokumente/M062_Code-of-Practice_Storage-of-Hazardous-Substances.pdf

Dull, J. (2019, Juin 18). OSHA Floor Markings. Récupéré sur ifloortape.com: https://ifloortape.com/osha-floor-marking-safety-5s-nsc/

Eric Brennan. (2014, Octobre 6). Preparing Wooden Pallets for Upcycling Projects. Récupéré sur fix.com: https://www.fix.com/blog/preparing-wood-pallets-for-upcycling/

Health and Safety Executive. (2009). Chemical Warehousing: The storage of packaged dangerous substances. Récupéré sur Safety Resources Blog: https://safetyresourcesblog.files.wordpress.com/2014/10/chemical-warehousing.pdf

Lovely Greens. (2013, Mai 6). How to Make a Better Strawberry Pallet Planter. Récupéré sur lovelygreens.com: https://lovelygreens.com/how-to-make-better-strawberry-pallet/

Thèmes: Sécurité, Blogue, Matières dangereuses, Prévention des déversements

ARTICLES RÉCENTS

Suivre les indications: la signalisation dans les entrepôts

Les panneaux de sécurité existent pour une raison, et une signalisation adéquate vous permettra de prévenir de graves... More

Les forces sismiques et les palettiers

Avez-vous déjà songé au fait que les tremblements de terre peuvent affecter les palettiers de votre entrepôt? En plus... More

Les gicleurs automatiques: une protection contre les incendies dans les entrepôts

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les incendies dans les entrepôts sont plutôt fréquents. Selon la National... More