Avons-nous besoin de dessins de configuration et de charges des palettiers?

Écrit par François Daudelin le 2018-12-01 09:00:00
François Daudelin
Find me on:

Les dessins de configuration et de charges des palettiers, appelés LARC en anglais, sont exigés, mais de nombreux exploitants d'entrepôts n'en possèdent pas. Les normes nord-américaines exigent aussi que les propriétaires d’entrepôts affichent la capacité de charge de leurs palettiers et qu'ils aient des plans et dessins à jour, qui peuvent être mis à la disposition des inspecteurs en santé et sécurité lors de leur visite.

Les palettiers sont des structures en acier optimisées et conçues pour maximiser l'espace d'entreposage en recevant de la marchandise, stockées sur plusieurs niveaux. La plupart des composants des palettiers sont fabriqués par formage à froid d’acier de moins de 3 mm (1/8 po) d'épaisseur selon la conception ou la forme souhaitée. Par conséquent, il est très important de connaître le poids qu'ils peuvent supporter pour éviter toute surcharge.

Une alvéole ou une cellule typique d'un palettier peut généralement contenir deux palettes, chacune pesant 2 000 lb, sur une paire de lisses, pour un total de 4 000 lb. Pour mettre ce poids en perspective, il est semblable à celui d'une camionnette Ford F150. Imaginez maintenant qu'un entrepôt soit rempli de telles marchandises jusqu'au plafond. Il est impératif de comprendre la relation entre ce qui est entreposé et la quantité qui peut être soutenue sur les palettiers. Comment savoir si le système de palettier peut supporter une charge? C'est là que les plans et dessins (LARC) interviennent.

Les capacités de charge nominale des palettiers sont limitées soit par les lisses, soit par leur échelles verticales. Tout dépend de la partie qui a la charge la plus faible. Dans les systèmes conventionnels, chaque échelle verticale supporte la moitié des charges reposant sur chaque paire de lisses qui y sont rattachées. Les charges cumulées des lisses sont la charge verticale appliquée à l'échelle verticale.

L'illustration ci-dessous est un exemple de système modifié où le quatrième montant est surchargé et limite la charge de chaque côté. Par exemple, la capacité de l'échelle verticale est de 24 000 lb, la capacité des lisses est de 5 000 lb et il est possible d'entreposer deux palettes par cellule (aucune poutre n'est en surcharge).

LARC-Drawing
Figure 24. Comprendre la surcharge

Étant donné que les palettiers sont fabriqués pour être réglables et faciles à assembler, certains exploitants et propriétaires d'entrepôts peuvent penser qu'un palettier existant peut être reconfiguré à volonté, par exemple en déplaçant les niveaux de lisses pour répondre à de nouveaux besoins d'entreposage. Mais un tel changement n'est pas sans conséquence, car il peut avoir un impact direct sur la capacité de charge nominale du palettier. En réalité, ils doivent être certifiés par un ingénieur qualifié, documentés avec les plans et tenus à disposition pour consultation.

Thèmes: featured, Rack Load Capacity, Pallet Racks, Rack Conformity

Articles Récents

Quand faut-il inspecter les palettiers?

Les meilleures pratiques de l'industrie de la manutention recommandent l'inspection régulière des systèmes de palettiers... Plus

Les avantages offerts par la réparation de palettiers

Voici un sujet lié à la sécurité en entrepôt, qui concerne non seulement les gestionnaires de palettiers, mais également... Plus

Les indicateurs (KPI) essentiels pour l'optimisation de votre entrepôt

Être responsable d’un entrepôt est un jeu d’équilibre, qui nécessite de prendre les bonnes décisions tout en faisant face... Plus