Les palettiers: d'hier à aujourd'hui

Publié par Mathieu Bédard, ing. on 2 juin, 2021
( Dernière mise à jour le 27 septembre, 2021)
Mathieu Bédard, ing.

On pourrait croire que l’industrie des palettiers existe depuis très longtemps, pourtant elle est à peine âgée d’une centaine d’années. D’où vient l’inspiration pour la conception de ces structures? Comment la marchandise était-elle entreposée avant leur création? À quel moment les entrepôts ont-ils commencé à prendre de l’expansion à la verticale au lieu de l’horizontale? Vous serez surpris d’apprendre qu’un élément clé dans la création des systèmes d’entreposage est en fait l’arrivée du chariot élévateur. Dans cet article, nous jetons un coup d’œil à l’historique des systèmes d’entreposage en Amérique du Nord, et nous explorons l’évolution des différents types de palettiers au fil des années.

Premiers entrepôts

Avant de plonger dans l’historique des palettiers, nous devons d’abord aborder celle de l’industrie de l’entreposage. Les entrepôts existaient bien avant l’Empire romain (200 av. J.-C.). Appelées horrea, ces immenses installations publiques qui bordaient les cours d’eau servaient d’endroits de stockage pour d’importantes quantités de marchandises, comme les grains, l’huile et le vin. À cette époque, en raison des difficultés que présentait l’entreposage en hauteur de la marchandise lourde, ces installations s’étendaient sur de vastes superficies. Grâce aux innovations dans le transport de la marchandise, cette industrie s’est transformée en ce que nous connaissons aujourd’hui; plusieurs étages de palettes de marchandises et l’apparition des systèmes d’entreposage automatisé.

Invention des chariots élévateurs

Tout comme l’invention de l’ascenseur a ouvert la voie à la construction des bâtiments à plusieurs étages et des gratte-ciel, celle du chariot élévateur a permis aux entrepôts de prendre de l’expansion en hauteur. Avant cette avancée technologique, le plus gros du travail s’effectuait à l’aide de dispositifs de levages à propulsion humaine comme des poulies et des leviers. Lors de la révolution industrielle, les travailleurs utilisaient plutôt des grues motorisées et des camions, mais ils ne pouvaient manipuler la marchandise de haut en bas que lorsque ces deux véhicules étaient combinés, ce qui ne constituait pas une solution idéale. C’est à la fin du 19e siècle que le chariot élévateur a fait son apparition.

Avant les années 1900, on manipulait la marchandise lourde à l’aide de chariots manuels, tel qu’illustré à la figure 1. Ces chariots déplaçaient les produits dans les espaces restreints et sont encore utilisés dans les entrepôts aujourd’hui. L’image ci-dessous montre une femme manipulant une ancienne version de ces chariots manuels. Ils permettaient aux travailleurs de déplacer la marchandise dans l’usine lorsque les camions n’y avaient pas accès.

chariot élévateur à petite levée
Figure 1: premier chariot manuel. (Source)

Le chariot élévateur à petite levée, illustré dans l’une de ses premières versions à la figure 2, est arrivé autour de 1887 et a été peaufiné au début des années 1900. Ces chariots élévateurs aidaient à combler le manque de main-d’œuvre pendant la Première Guerre mondiale. On les utilisait pour déplacer des bagages ou des petites livraisons de marchandise. Par contre, ces premières versions ne pouvaient lever une palette qu’à quelques pouces du sol.

Low lift truck
Figure 2: chariot élévateur à petite levée. (Source)

Premiers chariots élévateurs à grande levée

En 1923, la Yale & Towne Manufacturing Company, fabricant de monte-charge, a créé le premier chariot élévateur à grande levée (figure 3). Ce véhicule électrique était capable de soulever des charges à l’aide d’un mât fixé à l’avant de celui-ci. En fait, son invention n’améliorait pas seulement la manipulation de palettes à l’intérieur des entrepôts, mais elle permettait aussi de superposer la marchandise sans opérations de levage manuel.

le premier chariot élévateur à grande levée par Yale et Towne
Figure 3: le premier chariot élévateur à grande levée par Yale et Towne. (Source)

Vers la fin des années 1930, à l’aide de modifications telles que le levage hydraulique et l’alimentation électrique, le chariot élévateur a pris sa place dans l’industrie de la manutention. C’est au courant de la même époque que l’industrie a uniformisé les palettes ce qui a entraîné une normalisation de l’espacement et de la longueur des fourches.

Définition de chariot élévateur: un véhicule muni d’un dispositif à fourche à l’avant de celui-ci pour permettre le levage et la manutention de charges lourdes comme des palettes.

Débuts du stockage vertical de la marchandise

Non seulement les chariots élévateurs ont amélioré la capacité de manutention de la marchandise dans un entrepôt, mais leur mouvement vertical a permis d’empiler les produits en hauteur tel qu’illustré à la figure 4.

exemple de stockage vertical
Figure 4: exemple de stockage vertical (Source)

Quiz sur les entrepôts : Votre entrepôt est-il sécuritaire?

Création des palettiers à plusieurs niveaux

Bien sûr, ce ne sont pas tous les produits qui sont parfaitement emballés et facilement empilables. Pour différentes raisons, certaines industries ne peuvent stocker leurs produits de cette manière. Par exemple, une usine spécialisée dans la fabrication de châssis de voiture volumineux ne pouvait empiler plus que trois structures. En effet, le châssis du bas se déformerait sous le poids des autres. C’est en utilisant leur imagination que les compagnies ont créé l’ancêtre du palettier; une structure de colonnes et de fixations d’acier capable de supporter des petites piles de châssis. À l’aide de ce système, les fabricants de voitures ont agrandi leur entrepôt à la verticale au lieu d’augmenter la superficie de leur terrain (Figure 5).

Acier formé à froid contre acier profilé

De nos jours en Amérique du Nord, une partie importante des palettiers se compose de montants en acier formé à froid, mais ce n’était pas toujours le cas. À la fin des années 1920, les grosses structures construites en acier profilé étaient assez courantes, mais elles ont peu à peu laissé place à ceux en acier formé à froid.

Définition d’un palettier en acier formé à froid: Ce type de palettiers est formé à l’aide d’un processus appelé profilage à froid où de minces feuilles d’acier sont façonnées en contreventements, etc. Les palettiers sont créés en roulant, pressant et estampant ces feuilles d’acier avant de les souder ou de les assembler.

Les avantages des palettiers formés à froid résident dans son prix et sa capacité d’adaptabilité dans l’aménagement de l’entrepôt que les anciens types de systèmes ne possédaient pas. Comme vous pouvez le voir à la figure 6, l’invention de ces palettiers et étagères a aidé l’industrie de l’entreposage à s’adapter plus rapidement aux nouveaux produits. Malgré tout, avant la normalisation de l’acier formé à froid en 1946, les palettiers en acier formé à froid n’étaient pas aussi courants que ceux en acier profilé.

premier type de palettiers adaptable
Figure 6: premier type de palettiers adaptable (Source)

Entre les années 30 et la fin des années 40, la Grande Dépression et la Deuxième Guerre mondiale ont à la fois freiné l’évolution (ou l’évolution connue) des palettiers, mais accéléré celle des chariots élévateurs. En effet, pendant la guerre, le chariot élévateur est devenu une pièce d’équipement essentielle pour le chargement et le déchargement de la marchandise qui arrivait à bord de train ou de navires. Puisque la marchandise se déplaçait continuellement à cette époque, les chariots élévateurs électriques devaient fonctionner pendant de plus longues périodes. C’est pour cette raison que les modèles de véhicules à plus grande autonomie ont vu le jour.

Invention du terme palettiers

C’est vers la fin des années 40, où l’utilisation de systèmes d’entreposage pour aider à supporter les charges des étages supérieurs s’est avérée essentielle, que le terme palettiers a commencé à apparaître dans différents brevets. À partir de cette définition, nous comprenons qu’à ce moment les besoins des entrepôts évoluaient et que les employés devaient être en mesure d’accéder à la marchandise des étages inférieurs sans avoir à déplacer celles des étages supérieurs. Le but étant toujours d’optimiser la manutention des produits dans un entrepôt.


Après la guerre, les systèmes d’entreposage en acier formé à froid sont devenus très courants puisque ce type d’acier est devenu la norme en 1946. En Europe, autour des années 1950, des produits comme les cornières perforées de Dexion ont gagné en popularité en raison de leur polyvalence; on les utilisait sur les palettiers (figure 7), les étagères, les kiosques d’exposition, les dispositifs de protection des machines (figure 8), les gradins (figure 9) et beaucoup plus. Ces cornières présentaient une disposition de trous semblable aux espacements de 3 po que nous pouvons observer sur les palettiers d’aujourd’hui (figure 10).

 

échelles, étagières et dispositifs de protection de machines
Figure 7: palettiers assemblés à l'aide de cornières perforées de Dexion (Source)
Picture 8-1
Figure 8: échelles, étagères et dispositifs de protection de machines fabriqués à l’aide de cornières perforées de Dexion  (Source)
gradins fabriqués à l'aide de cornières perforées de Dexion
Figure 9: gradins fabriqués à l’aide de cornières perforées de Dexion (Source)
publicité de Dexion pour leurs cornières perforées
Figure 10: publicité de Dexion pour leurs cornières perforées (Source)

Apparition des palettiers modernes

L’apparition des palettiers tels que nous les connaissons aujourd’hui remonte à la fin des années 50 et au début des années 60. Les palettiers en acier formé à froid pouvant être installés rapidement et modifiés facilement sont également arrivés graduellement sur le marché, même s’ils étaient plus petits que ceux que nous avons maintenant. En effet, ils ne pouvaient accueillir que deux ou trois palettes de haut. D’ailleurs, des brevets pour les palettiers ouverts sur une face datant de 1968 ont été trouvés. Ces brevets présentaient des montants avec des trous oblongs semblables à ceux que nous avons de nos jours (figure 11).

brevet pour des palettiers à simple profondeur ouvert sur une face
Figure 11: brevet pour des palettiers à simple profondeur ouvert sur une face (Source)

Vers la fin des années 1980, l’industrie a élaboré plusieurs modèles de palettiers pour augmenter l’efficacité des entrepôts et répondre à leurs différents besoins d’entreposage. Par exemple, inventé à la fin des années 80, le système d’entreposage à gravité (ou mobile) permet à une palette de se déplacer vers l’avant à l’aide de rails coulissants ou de la gravité lorsqu’une autre est retirée (figure 12). Par la suite, en 1991, une bibliothèque en Californie a mis en œuvre le premier système d’entreposage automatisé maintenant utilisé dans des entrepôts partout dans le monde (figure 13). Finalement, au début des années 2000, les systèmes d’entreposage mobile ont fait leur apparition.

premier système d'entreposage automatisé
Figure 12: premier système d’entreposage automatisé utilisé dans une bibliothèque (Source)

Et maintenant?

Aujourd’hui, les systèmes d’entreposage possèdent leur propre industrie où des milliards de dollars sont dépensés chaque année pour l’aménagement des entrepôts. De plus, la demande pour ces systèmes augmente rapidement en raison de l’évolution rapide du commerce en ligne à l’échelle mondiale. Selon la firme de recherches Market Research Future (MRFR), le taux de croissance annuel composé du marché des palettiers pourrait augmenter de 7,8 % d’ici 2027.

De plus en plus, nous observons l’arrivée de nouveaux types d’entrepôt comme ceux dont les palettiers sont utilisés comme structure pour les bâtiments, ou ceux qui possèdent un système automatisé pouvant manipuler avec une grande précision dans un espace compact un important volume de charges. Si nous comparons les débuts de cette industrie il y a plus de cent ans à celle d’aujourd’hui, il est facile de dire que cette évolution est tout simplement stupéfiante.

 

Note: Certains liens dans cet article sont disponibles en anglais seulement.

Références:
 
Comino Foundation. (2011). Récupéré de https://web.archive.org/
 
Dexion. (n.d.). History. Récupéré de www.dexion.com https://www.dexion.com/company/about-us/history/
 
Forklift Trucks— The Backbone Of The Industry. (2013). Récupéré de https://web.archive.org/
 
 Google patents. (n.d.). Récupéré de https://patents.google.com/patent/US3391795
 
Google patents. (n.d.). Récupéré de https://patents.google.com/patent/US4715765
 
History of Pallet Racking. (2019). Récupéré de https://www.amh1979.com/blog/2019/6/25/history-of-pallet-racking
 
Intella Liftparts. (n.d.). HISTORY OF THE FORKLIFT. Récupéré de https://store.intellaliftparts.com/blog/history-of-the-forklift/
 
Leblanc, R. (2019). Récupéré de https://packagingrevolution.net
 
LeBlanc, Rick. (2002). Pallet Evolved Along with Forklift. Récupéré de Pallet enterprise: https://www.palletenterprise.com/articledatabase/view.asp?articleID=821
 
Pallet racking. (n.d.). Récupéré de Wikipedia: https://en.wikipedia.org/wiki/Pallet_racking
 

Thèmes: Palettiers, Blogue, Chariot Élévateur, Sécurité des palettiers, Industrie manipulation des matériaux, Histoire

ARTICLES RÉCENTS

Réparer l’affaissement de dalles de béton dans un entrepôt

Les structures des entrepôts risquent d’avoir certains problèmes affectant leur fonctionnement, leur gestion et... More

Principaux organismes de réglementation dans l’industrie des palettiers

La plupart des industries, voire la totalité, sont régies par des réglementations imposées par des gouvernements locaux... More

Suivre les indications: la signalisation dans les entrepôts

Les panneaux de sécurité existent pour une raison, et une signalisation adéquate vous permettra de prévenir de graves... More