5 statistiques surprenantes concernant la sécurité en entrepôt

Publié par Fady Attia, CPI on 5 janvier, 2021
( Dernière mise à jour le 20 octobre, 2021)
Fady Attia, CPI

Dans de nombreuses industries, telles l’entreposage ou l’approvisionnement, la gestion d’un entrepôt peut se révéler un exercice ardu. Bien que l’entreposage n’arrive qu’à la toute fin du cycle de production, son rôle peut considérablement affecter le déroulement de tout le processus s’il y a des embûches. Il est donc important de bien maîtriser son environnement de travail et de maintenir autant que possible la fluidité et l’efficacité de la production. On peut y arriver grâce à l’implantation de procédures et de mesures de prévention appropriées, qui permettent également d’assurer la sécurité du personnel. Vous trouverez ci-dessous cinq statistiques pertinentes concernant la sécurité en entrepôt recueillies par des représentants de la sécurité et des organismes gouvernementaux d’Amérique du Nord. Ces données comprennent les taux d’incidents, les taux d’accidents mortels ainsi que les coûts reliés aux accidents.

1. Nombre d’employés d’entrepôt: doublé en dix ans

Figure 1. Nombre d'employés doublé en dix ans (en milliers).

À cause de la forte demande pour les produits de consommation, de nombreux employeurs cherchent à accroître leur production et leur capacité d’entreposage. Pour cela, il faut créer davantage d’entrepôts et donc plus d’emplois. Selon le Bureau of Labor Statistics (BLS) aux États-Unis, le nombre d’employés a doublé en dix ans; il est passé de 645 200 en 2010 à 1 304 900 en 2020 (figure 1). Cet organisme prévoit même que ce chiffre devrait s’approcher de deux millions en 2030. Compte tenu de cette augmentation, l’employeur a la responsabilité d’assurer la sécurité de ses employés et de respecter les directives de l’Occupational Safety and Health Administration (OSHA). Ces responsabilités vont devenir plus cruciales (et probablement plus difficiles à réaliser) qu’avant à cause du nombre plus important de travailleurs à diriger chaque jour.

2. Accidents mortels dans les entrepôts aux États-Unis: moins de 30 par année

Figure 2_Nombre dentrepôts
Figure 2. Augmentation du nombre d'entrepôts.
Figure 3_Nombre daccidents par année
Figure 3. Nombre d'accidents par année.

Selon des données américaines fournies par le U.S. Bureau of Labor Statistics (BLS) en 2019, le taux moyen d’accidents du travail dans l’industrie de l’entreposage s’élevait à 4,8 pour 100 travailleurs à temps plein. Ce résultat constitue une légère diminution par rapport à celui de l’année précédente qui était de 5,1. Ces données représentent seulement les cas qui ont résulté en journées d’absence au travail ou en transfert de poste. Bien que ce chiffre soit plus faible que celui de l’année précédente, il compte pour presque 8% des 2,8 millions de maladies professionnelles et de blessures du travail non mortelles déclarées par des employeurs du secteur privé. Heureusement, même si le rythme d’expansion des entrepôts augmente chaque année, le nombre d’accidents mortels déclarés reste relativement stable. Comme l’indique la figure 2, le nombre d’entrepôts a passé de 16 544 en 2015 à 18 171 en 2018, ce qui correspond à une augmentation moyenne de 4% chaque année. On peut constater à la figure 3 que le nombre d’accidents, quant à lui, est resté en dessous de 30 accidents par année depuis 2013. L’année 2015 a été la plus faible avec seulement 11 accidents.

3. Dommages aux systèmes d’entreposage: 90% causés par des chariots élévateurs

En ce qui concerne la défaillance des palettiers, plusieurs facteurs peuvent être responsables de leur effondrement. Les causes les plus communes sont la surcharge des palettiers, le manque d’entretien ainsi que les collisions avec les chariots élévateurs. Cependant, dans la plupart des cas, il s’agit d’une combinaison de ces trois facteurs.

Les chariots élévateurs sont l’un des outils essentiels de tout entrepôt. Ils permettent de manipuler rapidement et efficacement des marchandises. Cependant, ils nécessitent une utilisation appropriée. Les risques de dommages aux palettiers augmentent de façon exponentielle lorsque l’on utilise un chariot élévateur. Pour en apprendre davantage sur les cinq situations fréquentes où les chariots élévateurs endommagent les palettiers, lisez cet article. Une statistique impressionnante figurant dans ce rapport affirme que 90% des défaillances de systèmes d’entreposage ont pour cause un impact avec un chariot élévateur. À cause de ses mouvements dynamiques et de sa masse importante, ce type de véhicule présente un risque élevé de collision avec les systèmes de palettiers. Toutefois, ce risque peut être considérablement réduit si l’on fournit une formation adéquate aux opérateurs de chariot élévateur, si l’on augmente la largeur des allées et si l’on protège les palettiers à l’aide de solutions de protection, comme les protecteurs de montant.

4. Renversement de chariot élévateur: l’accident mortel le plus commun

Lorsque l’on imagine le type d’accident le plus fréquent qui implique un chariot élévateur, la première image qui vient en tête est une personne happée par ce type de véhicule. Cependant, des données de l’OSHA révèlent que 40% des accidents mortels sont causés par des chariots élévateurs qui se renversent ou basculent et que seulement 10% d’entre eux concernent un chariot élévateur ayant frappé quelqu’un. Voici un exemple de renversement de chariot élévateur. La figure 4 ci-dessous comprend un résumé des principaux types d’accidents mortels.

Figure 4. Causes d'accidents mortels de chariot élévateur.

Afin de prévenir ces types d’incidents, il faut fournir à ses employés une formation appropriée et établir des directives rigoureuses dans l’entrepôt. Cette formation doit porter, entre autres, sur:

  • Les différents types de chariots élévateurs et la répartition du poids;
  • L’importance de la largeur d’allée et des dégagements;
  • L’importance de maintenir une vitesse sécuritaire à travers l’ensemble de l’entrepôt.

L’OSHA estime qu’environ 70% des accidents de chariot élévateur aux États-Unis pourraient être évités si les entreprises mettaient en place les politiques de formations précédentes.

5. Coûts des accidents aux États-Unis: plus de 84 millions de dollars chaque semaine

Lorsque l’on pense aux coûts reliés à un incident du travail, on se concentre généralement que sur les coûts couverts par les assurances ou les frais médicaux. Toutefois, en 2018, selon le National Safety Council, le coût d’une blessure qui a nécessité un suivi médical était de 41 000 $, alors que le coût d’un décès en milieu de travail était de 1 190 000 $. Il est important de prendre en compte les coûts directs et indirects, ce qui comprend les frais médicaux, les dommages causés à l’équipement, le temps de production perdu et le temps nécessaire pour former du personnel de remplacement. On rapporte également que les accidents non mortels des industries du transport et de l’entreposage coûtent 84,04 millions $ chaque semaine, ce qui équivaut à 240 000 $/année pour chacun des 18 171 entrepôts actifs en 2018.

En plus de ces coûts, il est possible de recevoir une amende de l’OSHA si l’on ne respecte pas ses directives relatives à la sécurité. Celle-ci peut s’élever à 7 000 $ pour des infractions mineures et jusqu’à 70 000 $ dans les cas de récidive.

Si l’on investit une fraction de ce montant dans des solutions de protection de palettiers et des formations appropriées, on se retrouve avec un environnement de travail plus sécuritaire et on peut diminuer de façon importante les risques d’accident.

Conséquences positives en matière de sécurité en entrepôt

Depuis la mise en place des directives de sécurité de l’OSHA en 1970, le nombre de décès en milieu de travail a diminué de 62% et celui d’accidents du travail a baissé de 42%. Ces importantes diminutions prouvent que ces directives de sécurité ont aidé à réduire les taux annuels de blessures et d’accidents mortels. Cependant, il reste encore beaucoup de travail à accomplir. On ne peut considérer atteindre le but ultime de zéro accident mortel sans une bonne planification, de la formation en matière de sécurité, des solutions de protection et des inspections régulières des systèmes d’entreposage.

 

Références (tous les liens sont en anglais seulement):

Thèmes: Palettiers, Sécurité, Blogue, Statistiques

ARTICLES RÉCENTS

Voici les 5 pièges les plus courants en gestion d’entrepôt

Plusieurs facteurs peuvent différencier les entrepôts tels la superficie, l’emplacement, la température et leur fonction.... More

La vie chez Damotech: ingénierie

Chez Damotech, les membres de l’équipe d’ingénierie sont des personnes talentueuses, résilientes, minutieuses, et surtout... More

5 éléments à considérer en planifiant l'installation de palettiers dans votre entrepôt

Alors, vous trouvez que votre entrepôt aurait besoin de plus d’espace d’entreposage et vous souhaitez faire l’achat d’un... More