Cinq situations fréquentes où les chariots élévateurs endommagent les palettiers

Écrit par Nardine Fawzy, CPI le 27 octobre, 2020
Nardine Fawzy, CPI

Les chariots élévateurs sont des machines indispensables que l’on utilise quotidiennement dans les entrepôts pour soulever et déplacer des charges lourdes sur de courtes distances. Cependant, le fait qu’ils sont opérés de façon hâtive est la principale cause des dommages aux systèmes de palettier dans les entrepôts. Comme la plupart des spécialistes de l’industrie le confirmeront, les systèmes d’entreposage ainsi que les composants de la structure du bâtiment sont sujets à des collisions avec des chariots élévateurs, ce qui peut mener à des conséquences désastreuses. Afin d’éviter des accidents et de protéger les palettiers, il est important de comprendre comment les chariots élévateurs peuvent les endommager.

Voici cinq situations fréquentes où les chariots élévateurs endommagent les palettiers:

1. Déplacements des chariots élévateurs dans les allées (reculer dans un palettier)

Retrait d'une palette hors de son emplacement. Pied d'échelle déformé.
Figure 1. Retrait d'une palette hors de son emplacement. Figure 2. Pied d'échelle déformé.

Lors de la récupération d’une palette, le cariste doit, en plus de se concentrer à dégager la palette de son emplacement, éviter de percuter ce qui se trouve derrière lui en reculant.  En règle générale, un conducteur débutant sera très prudent et prendra beaucoup de temps pour effectuer cette tâche. Ainsi, au fur et à mesure qu’il gagnera en expérience et en confiance, sa vitesse augmentera sans nécessairement créer de dommages. Toutefois, s’il se trouve trop près du palettier situé de l’autre côté de l’allée, le chariot élévateur qui est conduit plus rapidement endommagera le palettier plutôt que de simplement le cogner légèrement à une vitesse lente. L’énergie transférée à un montant est proportionnelle au carré de la vitesse à laquelle le chariot se déplace. On pourrait donc dire que la vitesse tue les palettiers!

Les allées encombrées ou celles très étroites augmentent le risque de ce type de collision. Il est donc important d’utiliser le bon type de chariot élévateur en fonction des dimensions de l’allée. Pour plus de renseignements, lisez cet article sur le lien entre les types de chariots élévateurs et les largeurs d’allée.

Des protecteurs de montant adéquats sont recommandés afin d’éviter ces types de dommages. D’autres solutions de protection comprennent l’élargissement des allées étroites, des capteurs d’impact, des capteurs de proximité, des formations adéquates et fréquentes pour les opérateurs de chariot élévateurs ainsi qu’une formation supplémentaire pour les caristes « débutants » pendant les périodes de pointe. Il est possible qu’une révision en profondeur de la culture de sécurité dans l’entrepôt soit nécessaire.

2. Virages lors des entrées et des sorties (balancement de l'arrière du chariot élévateur lors de la marche avant)

Virage dans les coins. Contreventement déformé à la fin de l'allée.
Figure 3. Virage dans les coins. Figure 4. Contreventement déformé à la fin de l'allée.

La direction des chariots élévateurs est fournie par leurs roues arrière. C’est l’inverse de votre voiture. Puisque l’on se sert généralement des chariots élévateurs dans des allées plutôt étroites, leurs roues arrière tournent pour leur permettre de pivoter autour d’un rayon étonnamment petit. Lorsqu’un chariot élévateur avance sans palette, un virage amorcé un peu trop tôt près de l’extrémité d’une allée peut le faire basculer considérablement et entrer en contact avec les systèmes d’entreposage (figure 3 et figure 4). Dans cette situation aussi, la vitesse n’aiderait pas, car le conducteur n’aurait pas le temps de réagir avant la collision.

Ce type d’impact peut également se produire en raison d’allées encombrées, ou d’une mauvaise évaluation des dimensions du chariot élévateur et du rayon que prend l’arrière du véhicule pendant un virage.

Par mesure de précaution, l’utilisation de protecteurs de fin d’allée efficaces est fortement recommandée, mais, comme au point précédent, la formation des opérateurs reste essentielle. Certains caristes équipent les chariots élévateurs avec des lumières de sécurité latérales. Ces dernières aident les opérateurs ainsi que les autres employés à garder une distance sécuritaire.

3. Utilisation des fourches, du mât et des stabilisateurs

Lisse du premier niveau déformé. Pied d'échelle déformé et tordu.
Figure 5. Lisse du premier niveau déformée. Figure 6. Pied d'échelle déformé et tordu.

Les composants des chariots élévateurs comme les fourches, le mât élévateur et les stabilisateurs sont souvent responsables des dommages aux palettiers. Lorsque les opérateurs de chariots élévateurs chargent ou déchargent des palettiers, il arrive souvent que les composants du véhicule touchent accidentellement les lisses (figure 5), les échelles (figure 6) et les ancrages. Les composants se trouvant plus haut dans les systèmes d’entreposage sont plus sujets aux collisions avec les fourches à cause de la perte de perception de la profondeur des caristes lorsque ces derniers placent des palettes à des niveaux plus élevés. On peut fréquemment observer que les premiers niveaux des palettiers à double profondeur sont gravement endommagés par le mât, car les opérateurs de chariot élévateur les utilisent à tort comme une jauge de profondeur pour positionner les palettes sur les lisses arrières. Quant à eux, les stabilisateurs de chariots élévateurs entrent souvent en contact avec les ancrages des montants (en zones sismiques) ou avec les pieds d’échelle, comme le montre la figure 6.

La mise en place de caméra au niveau des fourches peut éviter des dommages aux lisses se trouvant plus haut dans le palettier. L’utilisation de butées pour les stabilisateurs et de protecteurs de pied d’échelle très solides peut éviter des dommages sur les ancrages, les montants et les lisses se trouvant aux niveaux inférieurs du palettier (figure 5).

4. Frottement des palettes sur les palettiers

Contreventement diagonal déformé. Montant arrière déformé.
Figure 7. Contreventement diagonal déformé. Figure 8. Montant arrière déformé.

Le frottement répété entre les palettes et les contreventements horizontaux et ceux diagonaux lors du chargement ou du déchargement des palettes est une autre cause courante des dommages aux systèmes d’entreposage (figure 7). Ce contact dépend de l’angle d’approche de la palette qui varie selon la largeur de l’allée et selon le dégagement disponible pour effectuer le virage avant que l’on ne charge ou décharge la palette. Il se peut également que les palettes soient trop profondes ou trop larges pour leur emplacement dans le palettier. Les palettes doivent être à 3 po des montants et à 6 po des autres palettes.

Les dommages se produisent généralement lorsqu’on soulève la charge pour la décharger du palettier et que la palette entre légèrement en contact avec un contreventement. Ce type de dommage résulte souvent par un seul contreventement plié.

Un autre type de dommage est l’écrasement de la colonne arrière par la palette qu’on positionne (figure 8). Tout comme les contreventements endommagés, ce type de dommage est plus difficile à repérer durant les inspections.

Les solutions pour éviter ces types de dommages consistent à s’assurer que les dimensions des palettes et la largeur des allées soient appropriées, ainsi qu’à utiliser des barrières de sécurité verticales sur les côtés ou des panneaux latéraux.

5. Lisses détachées ou surchargées

Fléchissement de lisses. Attaches de lisses partiellement détachées.
Figure 9. Fléchissement de lisses. Figure 10. Attaches de lisse partiellement détachées.

Bien que les goupilles de sécurité soient obligatoires aux attaches de lisses, on trouve régulièrement lors des inspections des attaches de lisse partiellement ou complètement détachées (figure 10). Le code de conception des palettiers exige que chaque goupille de sécurité puisse résister à une force verticale de soulèvement de 1000 lb. Lorsque l’on pense à la force de certains chariots élévateurs, il est imaginable qu’ils puissent facilement briser des goupilles de sécurité en soulevant une charge palettisée.

Le fait de surcharger des lisses peut provoquer leur déformation permanente qui obligera leur remplacement. En plus de pouvoir déformer la surface supérieure de la lisse, une chute violente de charges peut également fissurer les soudures de celle-ci et endommager les trous des connecteurs sur les montants. Tous ces éléments affectent la performance d’un palettier et peuvent même provoquer un effondrement violent.

Les solutions de sécurité appropriées pour ces problèmes consistent à mieux former les conducteurs et à inspecter régulièrement les systèmes d’entreposage.

Mésures préventatives et conseils de sécurité

Les palettiers sont des structures hautement optimisées qui nécessitent que ses composants soient exempts de dommage majeur afin de pleinement contribuer à la capacité portante. Ils ne sont généralement pas conçus pour résister aux chocs et, bien que certains dommages puissent être mineurs, les dommages accumulés au fil du temps peuvent entraîner des conséquences catastrophiques comme l’effondrement complet du système de palettier. Par conséquent, il est essentiel de veiller au bon état des palettiers pour qu’ils puissent pleinement remplir leurs fonctions. De plus, il est aussi important de mettre en place les mesures préventives suivantes afin d’arrêter le cycle sans fin de remplacement des pièces endommagées:

  • Formez soigneusement et régulièrement les opérateurs de chariots élévateurs;
  • Inspectez régulièrement les systèmes d’entreposage;
  • Gardez les allées dégagées;
  • Faites correspondre la taille des palettes, celle des palettiers et la largeur de l’allée;
  • Protéger les contreventements se trouvant vis-à-vis des palettes à l’aide de panneaux verticaux sur les côtés;
  • Utilisez des protecteurs de pieds d’échelle et/ou des protecteurs de montants pour protéger les pieds d’échelle et les ancrages;
  • Utilisez des butées de stabilisateurs pour protéger les lisses situées dans le bas du palettier;
  • Utilisez des caméras au niveau des fourches pour protéger les lisses du haut du palettier;
  • Utilisez des lumières de sécurité latérales sur les chariots élévateurs et des protecteurs de fin d’allée;
  • Utilisez des rétroviseurs et des capteurs de proximité pour éviter des incidents lors de la marche arrière;
  • Vérifiez comment la culture dans votre entrepôt influence les dommages sur les systèmes d’entreposage.

Finalement, trouvez un partenaire fiable et expérimenté dans la sécurité des palettiers qui saura vous guider vers les solutions de sécurité de palettiers les plus appropriées et efficaces pour vous. En plus de prévenir ou de réparer les dommages aux systèmes d’entreposage, il améliorera la sécurité globale de votre entrepôt.

Thèmes: palettiers, blogue, Chariot Élévateur

Accueil du Blogue

Articles Récents

Accidents de chariots élévateurs: causes et prévention

Souvent considérés comme l’un des "piliers" de l’industrie de l’entreposage ainsi que de l’industrie de la construction,... Plus

Cinq situations fréquentes où les chariots élévateurs endommagent les palettiers

Les chariots élévateurs sont des machines indispensables que l’on utilise quotidiennement dans les entrepôts pour... Plus

Par où commencer sa recherche de produits pour la sécurité des palettiers?

Adopter une attitude orientée sécurité est un excellent point de départ pour améliorer la sécurité de ses palettiers.... Plus