6 astuces pour rendre votre entrepôt plus écoresponsable

Publié par Sebastian Gomez, CPI on 1 mars, 2021
( Dernière mise à jour le 16 avril, 2021)
Sebastian Gomez, CPI

Au cours des dernières années, vous avez assurément entendu les termes écoresponsable, durable, renouvelable et vert. «Prendre le virage vert» peut différer d’une personne à l’autre, puisque ce virage peut se faire de différentes façons; diverses actions et décisions peuvent être prises lorsque l’on souhaite devenir plus respectueux de l’environnement afin de conserver nos ressources naturelles et de protéger l’environnement. Alors que les changements climatiques menacent l’équilibre de notre planète, il est nécessaire que toutes les industries prennent d’importantes mesures pour la mise en œuvre d’initiatives vertes, et il en va de même pour l’industrie de la logistique et de l’approvisionnement. Les bâtiments et leur construction comptent pour 36% de la consommation énergétique mondiale et 39% des émissions de dioxyde de carbone liées à l’énergie chaque année. Puisque le nombre d’entrepôts ne cesse d’augmenter à cause de la croissance de la demande de production, il est évident que la demande énergétique va suivre elle aussi. Si des changements significatifs ne sont pas réalisés, on estime que les émissions de liées aux bâtiments vont augmenter de 10% d’ici 2060.

Faire des choix écologiques sans sacrifier sa productivité et ses profits, c’est possible!

L’entreprise Nike est un excellent exemple de virage vert réussi. Depuis 2008, les fabricants de chaussures de cette entreprise ont réduit leur consommation énergétique d’environ 50%. Par conséquent, la production de chaussure de Nike actuelle nécessite la moitié de l’énergie et produit approximativement la moitié des émissions de sa production d’il y a huit ans. Afin de mieux visualiser la taille de Nike et l’importance de sa production, considérez qu’un seul de ses centres de distribution à Memphis, au Tennessee comprend un bâtiment de 2,8 millions de pieds carrés (l’équivalent de 49 terrains de football) et opère 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. À l’instar de Nike, les entreprises de toutes les tailles devraient envisager (si ce n’est pas déjà fait) de devenir carboneutres et zéro déchet. Dans cet article, nous examinons 6 gestes réalistes et rentables à long terme pour amorcer le virage vert dans votre entrepôt, et ce, peu importe la taille de votre bâtiment.

1. Opter pour de l’éclairage écoénergétique

L’un des gestes les plus simples pour rendre ses opérations plus écoresponsables est de changer ses sources d’éclairage. Par le passé, les entrepôts utilisaient des lampes fluorescentes ou des lampes D.H.I. De nos jours, grâce aux avancées technologiques concernant les diodes électroluminescentes (DEL), on utilise désormais ces dernières dans tous les types d’éclairage, y compris celui industriel. Malgré le coût initial important des DEL, ses avantages éclipsent ceux d’autres types d’éclairage; elles se caractérisent par une meilleure longévité, un rendement élevé (les DEL utilisent approximativement 30 à 70% moins d’électricité), une émission de chaleur réduite et un temps de réaction rapide (elles s’allument et s’éteignent instantanément).

  Lampe aux halogénures métallique en céramique Lampe fluorescente T8 à six tubes LED DEL avec contrôle d’éclairage
Durée de vie (heure) 24,000 60,000 100,000 100,000
Flux lumineux initial (lm/lampe) 25,000 3,100 13,000 13,000
Lumens moyens (à 40% de la durée de vie de la lampe) 20,000 2,915 11,400 11,400
Puissance d’alimentation de l’éclairage (W) 221 212 155 155
Rendement énergétique (%) 90 90 100 100
Électricité utilisée (kWh/année) 1,105* 1,060* 775* 388*
Économie annuelle ($/année) 111* 106* 77.5* 39*
Coût du cycle de vie ($/10 ans) 127* 137* 170* 209*
Life-Cycle Cost ($ over 10 years) 1,355* 1,160* 825* 438*
Figure 1: comparaison des DEL et d’autres systèmes d’éclairages traditionnels. *Si l’on suppose une utilisation de 5000 heures par année et que le prix de l’électricité s’élève à 0,10$ par kilowattheure.

2. Utiliser de l’équipement électrique (comparaison des chariots élévateurs électriques et de ceux alimentés au propane)

Afin de minimiser l’empreinte carbone de votre entrepôt, il est nécessaire de se tourner vers les chariots élévateurs électriques. D’ailleurs, il s’agit du type de chariots élévateurs le plus utilisé; 60% du marché nord-américain et 80% du marché européen se servent de chariots élévateurs électriques. Il est alors évident que l’option électrique est la plus populaire dans ce marché. Ces véhicules épurés ne fonctionnent pas avec du carburant diesel ou de l’essence; ils se servent plutôt de grosses batteries dont le voltage se situe habituellement entre 24 volts et 80 volts. Cette batterie s’alimente exclusivement en électricité, ce qui la rend économique et écoénergétique. Puisque l’équipement électrique ne dégage aucune émission dans le bâtiment, ces chariots élévateurs conviennent parfaitement à l’entreposage et la distribution de produits alimentaires et pharmaceutiques, et à tout environnement stérile. Dans l’ensemble, les chariots électriques s’avèrent un choix économique, car leur coût de possession est considérablement plus faible que celui des chariots élévateurs alimentés au propane.

Chariot élévateur de ToyotaFigure 2: un chariot élévateur électrique de Toyota.

 

Avantages des chariots élévateurs électriques:

  • Véhicule plus compact nécessitant moins d’entretien
  • Taux d’émission horaire nettement inférieur (kgCO2/h)
  • Absence d’émission polluante
  • Moins bruyants

Inconvénients des chariots élévateurs électriques:

  • Coût initial plus élevé que celui d’un chariot élévateur GPL
  • Options plus restreintes sur le marché en matière de chariot élévateur spécialisé
  • Couple moindre produit et manœuvres possiblement difficiles sur les rampes

infographic

 

3. Installer des ventilateurs grand volume, vitesse basse (GVVB)

Les systèmes de chauffage, de ventilation et de conditionnement d’air (CVCA) dans les bâtiments industriels peuvent provoquer une hausse des factures d’électricité à cause d’une distribution inefficace de l’air. Pendant la période hivernale, il se produit fréquemment une stratification thermique de l’air dans les bâtiments à plafond élevé; l’air chaud s’élève, alors que l’air froid demeure près du sol. L’absence de mouvement de cet air chaud, qui reste coincé au niveau du plafond, oblige les appareils de chauffage à travailler deux à trois fois plus pour fournir une température confortable pour les travailleurs de l’entrepôt. La solution: des ventilateurs GVVB.

ventilateur GVVB Cisco-EagleFigure 3: un ventilateur GVVB. (Cisco-Eagle)

À l’inverse d’un petit ventilateur à grande vitesse qui crée de petits flux d’air rapides se dispersant rapidement, un ventilateur GVVB utilise sa taille, et non la vitesse, pour déplacer une quantité importante d’air. Ce type de ventilateurs fait circuler l’air au plafond et le pousse vers le bas, à travers le bâtiment. Ainsi, l’air chaud ne se retrouve pas coincé en hauteur, ce qui assure un équilibre thermique constant à l’intérieur de l’installation. De plus, les ventilateurs GVVB permettent une économie d’énergie d’environ 30%, car ils diminuent la température de 4°C.


Air distribution of HVLS fanFigure 4: illustration de la distribution de l’air créée par un ventilateur GVVB. (Watson, 2017)

4. Installer de panneaux solaires

Les panneaux solaires se servent de la source d’énergie la plus fiable et propre qui existe: le Soleil. Les panneaux solaires écoénergétiques (également appelés panneaux solaires photovoltaïques) gagnent en popularité chez les personnes qui désirent faire des économies d’énergie. Bien que le coût initial pour installer des panneaux solaires puisse sembler un peu élevé, il faut tenir également compte du retour sur investissement à long terme, dont les faibles coûts d’électricité. Il existe trois principaux types de panneaux solaires: monocristallin, polycristallin et à couches minces.

Panneaux solaires monocristallins:

Ce type de panneaux, constitué de silicone de haute qualité, possède le plus haut rendement énergétique des trois. Les panneaux solaires monocristallins fonctionnent bien dans des conditions de faible luminosité.

Panneaux solaires polycristallins:

Ces panneaux sont les plus propres, écologiques (sa fabrication ne cause aucun déchet). De plus, leur production est moins chère que celle des panneaux solaires monocristallins. Toutefois, s’ils se trouvent dans une faible luminosité, leur rendement est plutôt faible.

Panneaux solaires à couches minces:

Contrairement aux panneaux solaires monocristallins et polycristallins, les panneaux à couches minces ne contiennent pas de silicone.Leur fabrication implique la superposition de minces couches de matériel photovoltaïque. Ces panneaux solaires sont cependant moins efficaces que les deux précédents types de panneaux.

Des panneaux solaires installés sur le toit d’un bâtiment.Figure 5: des panneaux solaires installés sur le toit d’un bâtiment.
 

Il faut savoir que les panneaux solaires nécessitent de grandes surfaces. Pour les grands entrepôts, on ajoute généralement les panneaux solaires à leur toit. L’énergie solaire produite sur un toit peut fournir jusqu’à 20% des besoins électriques d’un entrepôt. Polyvalents, les panneaux solaires permettent de multiples configurations. De plus, on peut les installer sur différents types de toits, y compris un toit en métal, du moment qu’il peut supporter leur poids.

5. Aménager un toit vert ou un toit frais

L’ajout d’une toiture verte et durable permet de diminuer la température à l’intérieur de l’entrepôt. Outre l’installation de panneaux solaires, il existe d’autres solutions pour avoir un toit écoresponsable:

  • Un toit frais, qui consiste en une membrane réfléchissante de couleur claire ou en une couche de peinture blanche, reflétant ainsi les rayonnements solaires.
  • Un toit vert ou végétalisé dont le jardin vert et les plantes absorbent une partie de la charge thermique exercée sur le bâtiment.

Les toits végétalisés réduisent le flux de chaleur à travers le toit, ce qui diminue la quantité d’énergie nécessaire pour chauffer ou refroidir un espace. Cette protection sur la surface extérieure d’un bâtiment s’avère plus efficace que de l’isolation interne. Les plantes sur le toit piègent la poussière et les gaz nocifs, et purifient l’air. Le seul aspect négatif serait la charge structurale supplémentaire à considérer lors de la conception du toit.

Type de toit

Figure 6: comparaison d’un toit vert et d’un toit traditionnel. (BCIT, s.d.)

6. Réduire, réutiliser et recycler

Les matériaux industriels qui aboutissent dans un site d’enfouissement peuvent représenter un risque environnemental. Par souci de développement durable et d’économie, il est logique de réutiliser des matériaux et de recycler dans la mesure du possible.

Réduire:

Bien qu’il soit rare qu’un entrepôt ne possède pas déjà un compacteur à carton pour réduire le volume de matières recyclables, on peut également diminuer la quantité de matières recyclables en utilisant des contenants réutilisables en plastique ou en métal plutôt que des boîtes en carton. Il suffit de nettoyer ces contenants avant de les réutiliser. Ainsi, il est possible de réduire la quantité de matériaux nécessaires ainsi que les coûts opérationnels.

Réutiliser:

La réutilisation des matières est non seulement une solution économique, mais elle permet également de diminuer la quantité de déchets envoyés dans l’environnement. Par conséquent, les palettes de plastique et les palettes à blocs réutilisables ont remplacé les palettes à longerons jetables. Puisque les palettes de plastique possèdent une meilleure longévité, il n’est pas nécessaire de constamment acheter de nouvelles palettes. Les palettes à blocs en bois survivent entre 15 et 20 utilisations dans la chaîne d’approvisionnement, tandis que des palettes de plastique de haute qualité peuvent supporter de 80 à 100 utilisations.

Recycler:

L’avantage des matériaux robustes comme le métal et le plastique est que, lorsqu’ils deviennent trop endommagés, on peut les fondre ou les broyer afin de les réutiliser, ce qui atténue les coûts environnementaux liés à leur collecte ainsi qu’à l’espace qu’ils auraient pris dans un site d’enfouissement. De plus, les entreprises de collecte de ferrailles dédommagent souvent une entreprise en échange des produits en plastique et en métal dont elle veut se débarrasser. Ils broient ces matériaux pour les transformer en d’autres articles, y compris des palettes.

Certification LEED

Actuellement, LEED est le principal agrément portant sur les ressources ainsi que les normes de conception de bâtiments durables. Reconnue à l’échelle internationale, la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) consiste en un programme de certification de bâtiments écologiques qui évalue et définit ce type de construction. Ce programme fournit une vérification des bâtiments et des communautés qui utilisent des stratégies pour réduire les répercussions environnementales, économiser les ressources, améliorer la santé humaine, diminuer les émissions de carbone et lutter contre les changements climatiques. LEED offre également aux propriétaires et aux gestionnaires de bâtiment un cadre concis pour identifier et mettre en œuvre des solutions pratiques et mesurables de conception, de construction, d’exploitation et d’entretien de bâtiments écologiques, et ce, peu importe le type de construction. Les niveaux de certification LEED se basent sur un système de points:

Certifié 40 à 49 points
Argent 50 à 59 points
Or 60 à 79 points
Platine 80 points et plus

Donc, plus vous obtenez un pointage élevé, plus votre niveau de certification le sera. Pour les entrepôts et les centres de distribution, il est possible d’obtenir jusqu’à 109 points dans huit catégories (six catégories principales et deux catégories bonus):

Emplacement et liaison 16 points
Aménagement écologique des sites 10 points
Gestion efficace de l’eau 11 points
Énergie et atmosphère 33 points
Matériaux et ressources 13 points
Qualité des environnements intérieurs 16 points
Bonus: Innovation 6 points
Bonus: Priorité régionale 4 points
TOTAL 109 points

Chez Damotech, l’environnement est également l’une de nos priorités; c’est pourquoi notre siège social et notre usine de fabrication possèdent la certification LEED. Cette réalisation découle de plusieurs années de planification minutieuse afin d’optimiser considérablement notre ligne de production, d’améliorer notre rendement environnemental et, finalement, d’offrir un service exceptionnel à nos clients à travers l’Amérique du Nord. Voici quelques gestes que nous avons posés:

  • Éliminer l’utilisation du papier ainsi qu’utiliser la technologie et un logiciel de gestion des commandes et de la production.
  • Peinturer nos produits à même nos installations. Ainsi, il n’est pas nécessaire de sous-traiter cette étape de production, ce qui diminue grandement les délais de production et permet d’éviter du transport et de l’emballage supplémentaires.
  • Élaborer une installation conçue en fonction de l’efficacité énergétique, d’une meilleure ventilation ainsi que du recyclage de la chaleur émanant de notre four.
  • Utiliser de la peinture en poudre électrostatique, qui cause une faible quantité de déchets, offre une finition durable et n’entraîne pas d’émanations nocives (COV).
  • Instaurer un processus de fabrication sans eau. Il n’y a donc pas de rejets dans le système d’égouts.
  • Recycler tous nos déchets métalliques.

Finalement, la réparation de palettiers en soi entraîne moins de déchets que leur remplacement, car elle implique le retrait des pièces endommagées seulement, ce qui réduit la quantité d’acier à éliminer.

Un avenir où les entrepôts deviennent de plus en plus respectueux de l’environnement

Il est important d’examiner les différentes zones de production de votre entrepôt afin de les optimiser et d’entraîner des conséquences positives sur l’environnement. Si, en tant qu’entreprise soucieuse de l’environnement, vous cherchez comment réduire vos coûts et assurer une production sécuritaire et efficace, une étape importante serait de veiller au rendement optimal de vos systèmes d’entreposage. Chez Damotech, nous pouvons vous aider à mettre fin aux innombrables cycles (coûteux et polluants) de remplacement de montants grâce à des solutions permanentes de réparation et de protection de palettiers.

Si vous êtes à la recherche d’un partenaire en sécurité de palettiers qui partage vos préoccupations environnementales et peut vous aider dans votre cheminement vers un entrepôt rentable et sécuritaire, discutez avec l’un de nos experts dès aujourd’hui.

Références:

 
Adeleye, A. O. (2017, September 29). Human Body System and Building System Similarities. Récupéré sur Linkedin: https://www.linkedin.com/pulse/human-body-system-building-similarities-adeleye-mnse-r-en-
 

Banker, S. (2015, April 7). Forbes. Récupéré sur forbes.com: https://www.forbes.com/sites/stevebanker/2015/04/07/the-sustainable-warehouse/#5921027c44a0

BCIT. (n.d.). Récupéré sur common.bcit.ca: https://commons.bcit.ca/greenroof/faq/why-green-roofs-benefits/

Berkeley Lab. (2011, November 3).Récupéré sur newcenter.lbl.gov: https://newscenter.lbl.gov/2011/11/03/cool-roofs-really-can-be-cool/

Blogger, G. (2018, May 14). All Things Supply Chain.Récupéré sur Allthingssupplichain.com: https://www.allthingssupplychain.com/11-simple-ways-your-warehouse-can-go-green/

Cisco-Eagle. (n.d.). How to Justify HVLS Fan System. Récupéré sur Cisco-Eagle: https://www.cisco-eagle.com/catalog/category/3157/justifying-a-high-volume-low-speed-fan

Facchinni, F. (2016). Minimizing the carbon footprint of material handling equipment: Comparison of electric and LPG forklifts. Journal of Industrial Engineering and Management (JIEM), 13.
 
Forde, M. (2019, September 23). Supply Chain DIve. Récupéré sur supplychaindive.com: https://www.supplychaindive.com/news/nike-distribution-center-100-renewable-energy/563497/
Global Status Report 2017. (2017). UN Environment, 48.
 
IGPS Ship Intelligently . (2018, July 24).Récupéré sur igps.net: https://igps.net/blog/2018/07/24/green-warehouse-practices-running-an-eco-friendly-storage-warehouse/
 
Mcbride, B. (2018, August 22). Viribrigtht. Récupéré sur viribright.com: https://www.viribright.com/lumen-output-comparing-led-vs-cfl-vs-incandescent-wattage/

Sustainable Logistics International. (2019, August 8). Récupéré sur sustainablelogisticsinternational.com: https://www.sustainablelogisticsinternational.com/how-warehouses-can-reduce-their-carbon-footprint/
 
Understanding the Cost of Installing Solar Panels on a Warehouse . (2019). Récupéré sur progolosis.com: https://www.prologis.com/about/resources/cost-of-installing-solar-panels-on-warehouse
 
Warehouses. (2020, June 5). Récupéré sur OUC: https://ouc.bizenergyadvisor.com/article/warehouses
 

Thèmes: Énergie Renouvelable, Écoénergétique, Énergie verte, Ecoresponsable, Environnement, Renouvelable, LEED

ARTICLES RÉCENTS

Testez vos connaissances: questionnaire sur la sécurité des palettiers

Les jeux-questionnaires gratuits en ligne s’avèrent l’un des meilleurs outils pour évaluer notre compréhension sur un... More

Dix croyances démystifiées entourant la réparation des palettiers

Une simple marche dans n’importe quel entrepôt vous permettra de constater la présence de dommages attribuables à des... More

Damotech célèbre la Journée internationale des femmes

En cette Journée internationale des femmes, nous tenons à célébrer nos talentueuses employées, qui comblent l’écart entre... More